Un tramway peut en cacher un autre...


01 août 2019 - 122 vues
Annoncé en juillet 2018, le projet d'une ligne de tramway reliant l'aéroport Roland Garros au centre-ville de Saint-Denis a fait son chemin.
Le TAéO (tramway aéroport entrée ouest) - devenu TAO - pourrait être le projet phare du mandat de Gérald Maillot, le patron de la Cinor, maître d'ouvrage du TAO.
Sauf qu'en face il y a le Run Rail de Didier Robert, depuis que la NRL est à la peine, ce tramway est devenu le projet phare du président de Région.
Deux réseaux ferrés pour une seule commune, la Commission nationale du débat public (CNDP) émet de sérieuses réserves estimant que les deux projets pourraient entrer en concurrence.
Une question légitime quand on sait que chaque tramway coûterait plus de 300 millions d'euros. 

Ce mercredi 29 juillet 2019, la Commission nationale du débat public statuait sur les modalités de concertation préalable du projet TAO de la Cinor, l’occasion de revenir sur ce tramway qui pourrait faire de l’ombre au Run Rail de la Région.

Le TAO, le tramway discret... 

Jusqu’ici TAO avait peu fait parler de lui, c’est pourtant l’un des projets les plus ambitieux et les chers porté par la Communauté intercommunale du nord de La Réunion (Cinor).

TAO est né de deux constats, une fréquentation des transports plus élevée que prévue, une circulation de plus en plus difficile pour rentrer dans Saint-Denis depuis l’Est et dans la zone de l’aéroport.

Source : www.ipreunion.com

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article